NEWS

Le Prix Liliane Bettencourt pour le label Dentelle de Calais-Caudry® - 9 juin 2016

Communiqué de presse

Le label Dentelle de Calais-Caudry®
distingué par le Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main

La récompense Parcours du Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main 2016 est attribuée au label Dentelle de Calais-Caudry.

Le label Dentelle de Calais-Caudry®, créé en septembre 2015 et porté par la Fédération Française des Dentelles et Broderies, est gage d’une qualité inégalable et d’une dimension culturelle d’exception. Sous cette appellation, 11 maisons de dentelle, à Calais et à Caudry, perpétuent un savoir-faire historique aussi exceptionnel que remarquable. La fabrication de la Dentelle de Calais-Caudry, exclusivement sur métiers Leavers, est rendue possible grâce à la maîtrise d’un métier d’art unique au monde.



Ce label certifie la spécificité de cette dentelle précieuse, tissée selon un procédé original et inégalé d’entrelacements de fils, issu d’un savoir-faire traditionnel.
Le jury de la Fondation Bettencourt Schueller a voulu encourager une initiative qui contribue activement au rayonnement économique d'une région, à la valorisation d'un savoir-faire français d'exception bien au-delà des frontières, à la transmission de métiers rares.

L’attribution du Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main est « un honneur et une belle reconnaissance d’excellence pour notre profession fière de la perpétuation de son héritage, de ses gestes qui donnent à la matière toute sa noblesse » se rejouit Romain Lescroart, président de la Fédération et d’ajouter : « cette distinction rejoint les objectifs fondamentaux du label Dentelle de Calais-Caudry® ».


Le label garantit l’excellence d’une dentelle tissée en France sur métiers Leavers depuis ses origines, uniquement à Calais et à Caudry.
D’une délicatesse et d’une transparence inouïes, la « Dentelle de Calais-Caudry® » est une matière d’une stabilité et d’une solidité remarquables, grâce au procédé particulier et original d’entrelacement et de nouage entre la chaine et la trame. Une technique de tissage depuis 200 ans restée inégalée !

La plupart des manufactures dentellières labellisées Entreprise du Patrimoine Vivant disposent d’un immense patrimoine d’archives précieusement conservées, et dont les plus anciennes datent de la première moitié du 19ème siècle.

La Dentelle de Calais-Caudry est un métier d’art lié à la mode et donc intrinsèquement tourné vers l’avenir.

Seules les dentelles fabriquées sur métiers Leavers par les manufactures dentellières calaisiennes et caudrésiennes peuvent bénéficier de ce label. Marques de luxe et de mode font figurer les étiquettes numérotées du label Dentelle de Calais-Caudry® sur leurs créations, garantissant, de manière claire et précise pour le consommateur, l’origine de ce procédé unique de fabrication de dentelle.

Le Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main récompense depuis 17 ans les savoir-faire d'exception, la créativité et la capacité d'innovation des métiers d’art et leur rayonnement international.

Contact presse : re-active RP – Frédéric Pellerin – Tel : + 33 1 40 22 63 19 - fpellerin@re-active.fr

Dentelliers et brodeurs français à Première Vision Paris - 16 au 18 février 2016

Du 16 au 18 février 2016, au Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte, les dentelliers et brodeurs français vous présenteront leurs nouvelles collections printemps/été 2017 : une offre d’excellence due à des savoir-faire traditionnels de haute qualité alliés à une recherche permanente en termes de créations et d’innovations, pour répondre au mieux aux exigences des plus grandes maisons de la Haute Couture, du prêt-à-porter ou de la décoration.

A PREMIERE VISION - FABRICS / Hall 5:
Dentelliers :
Beauvillain Davoine (5K7), Codentel (5K9), Darquer & Alphalace/Noyon dentelle (5J1)
Jean Bracq-Textiline (5J4), Dentelles André Laude (5K5), Dentelles Méry (5J3), Dentelles MC (5J5), Solstiss (5H2) et Sophie Hallette/Riechers Marescot (5H4-5J7).
Brodeur:
Potencier Broderies (5N9)

A PREMIERE VISION - ACCESS0RIES / Hall 4
Brodeur:
Broderies Langlet (4E9)

http://www.premierevision.com/


Dentelle de Calais-Caudry® - 2015

La marque Dentelle de Calais-Caudry® prend la suite de la marque Dentelle de Calais® créé en 1958. Cette nouvelle appellation ne modifie en rien la définition du label mais permet d’apporter une précision géographique en renforçant la valeur patrimoniale de cette dentelle d’exception tissée à Calais et à Caudry.

Le label Dentelle de Calais-Caudry® est la promesse de l’excellence d’une Haute Dentelle, fabriquée en France, dans le respect des règles de l’art qui en a fait sa réputation.

Il certifie précisément que cette dentelle précieuse et rare est produite sur des métiers Leavers, selon un procédé original d’entrelacements de fils issu d’un savoir-faire bicentenaire. Le label permet de distinguer la dentelle de luxe tissée à Calais et à Caudry des dentelles tricotées, beaucoup plus courantes.

Le label Dentelle de Calais-Caudry® est la propriété de la Fédération Française des Dentelles et Broderies qui en contrôle l’usage. Seules les dentelles Leavers fabriquées par les manufactures dentellières calaisiennes et caudrésiennes adhérentes à la Fédération peuvent en bénéficier.

Lauréats 6eme concours Détournement de matières - Interprétations de dentelles et broderies pour de nouvelles applications - juin 2014

6eme concours Détournement de matières – Interprétations de dentelles et broderies pour de nouvelles applications (2013-2014)

Le concours a été lancé en juin 2013 auprès d’une vingtaine d’écoles de mode, d’art textile, de design, de métiers d’art.
Cette 6eme édition est présidée par Monsieur Hubert Barrère, Directeur artistique de la Maison Lesage. Pour la première fois, afin de stimuler et d’orienter la créativité des élèves hors des champs déjà explorés dans les précédentes sessions, une thématique a été imposée : c’est le thème « BAROCK » qui a été retenu.

Rappel des objectifs :
- Susciter un intérêt actif des futurs créateurs envers les produits dentelles et broderies en tant que matières d’œuvre pour leurs travaux et leurs créations.
- Encourager un travail de recherche/expérimentation à partir du croisement de nos produits avec d’autres matières et des traitements inusuels : par exemple intégration de nouveaux matériaux (latex, résine, métal, plastique…), intervention de techniques spécifiques (collage, brûlage, grattage…) pouvant déboucher sur des détournements, des prolongements….
- Trouver de nouvelles perspectives d’applications pour la mode (habillement, accessoires…) ou le design (tissu d’ameublement, accessoires de maison, mobilier…)
- Favoriser un rapprochement entre les élèves et les industriels.

Plus de 100 projets ont été reçus des 9 écoles suivantes : ENSAAMA Olivier de Serres - Paris, ESMOD international - Paris, ESAA Duperré - Paris, HEAR (ex Ecole supérieur d’art le Quai) - Mulhouse, La Martinière Diderot – Lyon, Paris College of Art - Paris, Ecole de Condé - Paris, Lycée Choiseul à Tours, Lycée des Métiers de l’Ameublement - Saint-Quentin,

Le rendu des projets était fixé au 10 mars 2014, la présélection par un jury d’environ 30 professionnels (dentelliers, brodeurs, créateurs, musée, consultants marketing, Ateliers de Paris, Ministère de la Culture…) s’est déroulée à la FFDB les 16 et 17 avril, et la sélection finale a eu lieu le 30 avril, sous la présidence d’Hubert Barrère.

La remise des prix s’est déroulée le 18 juin à la FFDB.

10 projets ont été retenus, dont 3 spécialement primés : 1er prix mode de 500 euros à Léora Brientini (La Martinière Diderot de Lyon), 2ème prix mode de 300 euros à Monica Madrigal (Paris College of Art) et 3ème prix mode à Gwenaëlle Gizzi (Lycée Choiseul de Tours). Des pièces de dentelles et de broderies ont été offertes aux 10 lauréats. Les lauréats primés feront un stage découverte d’une semaine, respectivement chez Linge au Cœur, Sophie Hallette et Noyon Dentelle. Les autres lauréats bénéficieront tous d’une visite d’usine et de la CIDM à Calais ou du musée de la dentelle de Caudry.
L’ensemble des projets figure par ailleurs sur une affiche/brochure spécialement éditée, et pourra, le cas échéant, faire l’objet de prêts pour des expositions.

Treize maisons ont fourni des matières d’œuvre pour les élèves: Broderies Leveaux, Codentel, Dentelles Dessalces, Dentelles Méry, Desseilles Laces, Groupe Bacus/Dentelles Laurence, Jean Bracq, Michèle Lemaire pour Tissus, Noyon Dentelle/Darquer, Potencier Broderies, Solstiss, Sophie Hallette et Vedem Velay.

Avec le soutien du Crédit Mutuel et de la Ville de Paris.

Traité des dessins et des modèles - 9ème édition - Avril 2014

Par Maîtres François et Pierre Greffe

la neuvième édition du "Traité des dessins et des modèles" par Maîtres François et Pierre Greffe, avocats à la Cour de paris et professeurs au centre d'études internationales de la propriété intellectuelle, est parue en avril dernier aux éditions LexisNexis.

François Lesage, disparition d'un Maître brodeur - 1er décembre 2011

Héritier d'une longue tradition, François Lesage était le plus célèbre brodeur du monde pour la mode. C'était un des plus anciens membres de notre Fédération, à travers le Groupmain, Groupement national des dentelles, broderies et passementeries main, dont il était Président d'honneur.

En 1924, son père Albert Lesage achète Michonet, grande maison de broderie fondée en 1868 qui avait travaillé pour l’impératrice Eugénie, Worth, Jacques Doucet, Jeanne Paquin, Redfern, Paul Poiret. Le jeune brodeur épouse Marie-Louise Favot, modéliste chez Madeleine Vionnet, qui leur donne l’exclusivité de ses broderies ainsi qu’Elsa Schiaparelli. Leur fils, François, grandit dans cette ambiance de création et de savoir-faire.

En même temps que François Lesage poursuit ses études, il fait son apprentissage dans l’atelier familial puis il part pour les Etats-Unis pour ouvrir un atelier de broderie sur Sunset Boulevard. Le succès est immédiat, il brode pour les studios d’Hollywood. En 1949, le décès de son père arrête son aventure américaine, il rentre à Paris pour aider sa mère. Il propose, avec succès, ses créations à Dior, Pierre Balmain, Balenciaga, Jacques Fath, et bien d'autres grands noms de la Haute-Couture. Il innove avec le thermotransfert pour l'impression des feuilles d'or, les matériaux qu’il utilise se diversifient (plastiques, cristaux de roche, cuir, fleurs artificielles...).

En 1960, François Lesage intègre des nouvelles matières dans la broderie et invente de nouvelles techniques comme le floquage ou le brulage. Les couturiers de cette époque : Lanvin, Givenchy, Dior, Grès, Patou, Yves Saint Laurent, apprécient et passent commandes.
En 1970, c’est l’invention des broderies sur jersey avec des motifs prédécoupés fixés grâce à des films thermoplastiques que s’arrachent Yves Saint Laurent et toute la Haute Couture.
En 1980, il brode pour Christian Lacroix (qui appelle François Lesage "mon parrain ") le plateau de fruits de mer, pour Chanel la robe « bleu de Chine » (1.800 heures de travail et 200.000 micro-perles), pour Saint Laurent les « Iris » inspiré du tableau de Van Gogh qui parent le cardigan le plus cher du monde avec soixante coloris de perles de satin et six cents heures de travail.
En 1982, l’aventure américaine reprend avec les couturiers Calvin Klein, Bill Blass, Geoffrey Beene et Oscar de la Renta. De nouvelles relations de travail s’établissent avec Christian Lacroix et Karl Lagerfeld qui dira "Je ne conçois pas de mode sans broderie, ni de broderie sans Lesage."

Des expositions monographiques sont organisées autour des œuvres de François Lesage : au Fashion Institute of Technology de New York en 1987, au Musée de la mode et du costume au Palais Galliera en 1988, à la Fashion Foundation de Tokyo en 1989 puis au Musée d’Art du Comté de Los Angeles en 1991.
Désireux de transmettre son savoir-faire et conscient, « qu’un pays qui perd son artisanat est un pays qui meurt », il ouvre en 1992 une Ecole de broderie, qui devient rapidement célèbre. Généreux, François Lesage aide les jeunes talents de la mode et soutient des associations à vocation sociale comme celle de Gérard Garouste « La source ».

En 2002, la Maison Lesage entre dans la galaxie Chanel auprès d’autres maisons de métiers d’art de la mode, tout en restant le fournisseur de tous les grands couturiers. Chaque collection demande la mise au point d’une centaine de nouvelles broderies.

François Lesage était Officier de la Légion d’Honneur, de l’Ordre National du Mérite et des Arts et Lettres. Le 23 novembre dernier il était promu au rang de Maître d’art par Frédéric Mitterrand.

Il est décédé à Versailles le jeudi 1er décembre des suites d’une longue maladie, à l'âge de 82 ans.

Premier jour timbre en dentelle - 8 octobre 2011

Le 8 octobre prochain, La Poste française émettra 4 mini blocs de timbres en dentelle.
Chaque bloc contient un timbre sur lequel a été encollé à chaud un morceau différent de dentelle : « Dentelle mécanique Leavers type Chantilly », « Dentelle mécanique aux fuseaux du Puy-en-Velay et de sa région », « Dentelle mécanique Leavers type Alençon » et « Dentelle mécanique Leavers de Calais ».

Les timbres seront vendus en avant-première à :
 Paris (75)
Le samedi 8 octobre de 10H00 à 17H00 au « Carré d’Encre », 13 bis rue des Mathurins, 75009 Paris. L’entrée pour la vente anticipée se fait au 42 rue Godot de Mauroy, 75009 Paris.
 Le-Puy-en-Velay (43)
Les samedi 8 octobre et dimanche 9 octobre 2011 de 10h00 à 18h00 au bureau de poste temporaire qui sera ouvert au Centre d’Enseignement de la Dentelle du Puy-en-Velay 44 rue Raphaël au Puy-en-Velay
 Alençon (61)
Les samedi 8 octobre et dimanche 9 octobre 2011 de 10h00 à 17h00 (sous réserve de changement) au Musée de la Dentelle, Rue Charles Aveline, Cour Carrée de la Dentelle à Alençon
 Chantilly (60)
Les samedi 8 octobre et dimanche 9 octobre 2011 de 9h00 à 18h00 au bureau de poste temporaire qui sera ouvert au Musée de la Dentelle, 34 rue d’Aumale à Chantilly
 Calais (62)
Les samedi 8 octobre et dimanche 9 octobre 2011 de 10h00 à 18h00 à la Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode, 135 Quai du Commerce
 Mirecourt (88)
Les samedi 8 et dimanche 9 octobre 2011 de 10h00 à 17h00 (sous réserve de changement) à l’Espace Flambeau 280 avenue Charles Duchêne - 1er étage à Mirecourt

Ils ne seront pas vendus dans les bureaux de poste, hors ceux des villes 1ers jours aux dates indiquées, mais uniquement par correspondance à Phil@poste service clients, sur le site Internet www.laposte.fr/timbres, aux réservataires et au « Carré d’Encre" à partir du 10 octobre.
Service clients : Z.I Avenue Benoit Frachon, BP 10106 Boulazac, 24051 Périgueux Cedex 09.

Contacts presse
ADPhile : Myriam Chartol – Tel 01 41 87 42 21/06 07 78 67 63 adp1.philaposte@laposte.fr
Phil@poste : Catherine Gautier - Tel 01 41 87 42 33 catherine.gautier@laposte.fr

La robe de mariée de Kate Middleton : la dentelle française à l’honneur à la Cour d’Angleterre -

C’est sous le regard de deux milliards de spectateurs que le savoir-faire des dentelliers français a été mis à l’honneur à la Cour d’Angleterre lors du mariage de Kate Middleton avec le Prince William, le 29 avril dernier.
Pour la somptueuse robe portée par Kate, qui a ébloui le monde entier, Sarah Burton, directrice artistique de la maison Alexander Mac Queen, a choisi l’exceptionnelle Dentelle de Calais® fabriquée à Caudry sur des métiers Leavers pour magnifier sa création.
Le bustier et les manches ont été réalisés avec une dentelle de la maison Sophie Hallette, tandis que le bas de la robe et la traîne étaient ornés d’une composition de motifs floraux (roses, chardons, jonquilles, trèfles…) de dentelle fabriquée par la maison Solstiss, découpés et brodés à la main sur le satin ivoire.
Une occasion unique de promouvoir la qualité et la richesse d’un savoir-faire français, qui a fait rêver le monde entier.

En images :
http://www.dailymotion.com/video/xihjdo_dentelle-de-caudry-sur-la-robe-de-mariee-de-kate_news
http://www.dailymotion.com/video/xil54q_robe-de-mariee-de-kate-middleton-reportage-au-sein-de-l-atelier-qui-a-fabrique-la-dentelle-a-bethenc_news